CARRÉ 35, de Eric Caravaca

Carré 35 nous dévoile la poignante enquête du réalisateur, qui fouille dans son passé familial afin de tenter de découvrir la vérité sur sa grande sœur Christine, morte à trois ans, avant sa naissance, dont ses parents n’ont quasiment jamais parlé, ni conservé de photos. Au cours de cette passionnante recherche intime, qui mêle interviews et images d’archives, Eric Caravaca nous donne finalement à voir quelque chose de l’ordre de l’universel : les secrets familiaux, le poids du déni, la filiation de l’inconscient, les méandres de la mémoire enfouie, et les mécanismes de survie qui opèrent lors de grands malheurs. Et, après s’être ému de cette quête vitale, du désarroi visible dans le regard des parents filmés avec justesse par leur fils, mais aussi de l’évocation des années 50 et 60 dans le Maghreb post-colonial, le spectateur sera peut-être plus à même d’oser se confronter à ses propres histoires, ses propres généalogies, qui chacune conservent des zones d’ombre qu’il est parfois difficile, mais rarement impossible, d’éclaircir.

Sortie le 01/11/2017