L’AUTRE CONTINENT, de Romain Cogitore

Une jeune femme énergique et avide de rencontres, un jeune homme timide et un peu obsessionnel des langues, le décor improbable des lointains palais impériaux taïwanais : rien ne disposait ces deux français-là à se rencontrer, et pourtant… Maria et Olivier tombent amoureux sans même vraiment le comprendre, et une belle cohésion se met en place. Un jour confrontés à la maladie, ils devront se battre ensemble, pour tenter de conjurer la mort. Romain Cogitore, pour son deuxième long-métrage, s’intéresse aux mécanismes ingénieux et incompréhensibles de l’amour, de ses prémices à ses derniers instants, à travers cette histoire intemporelle des sentiments, filmée comme une aventure merveilleuse et poétique : il nous épargne la plupart des événements ordinaires pour ne présenter que les moments charnières de la relation, décortiquant chacun de ses rouages, d’une manière légère et sans pathos. La mise en scène, frôlant parfois joliment l’expérimental, et la musique, toujours appropriée, participent à l’effet vaporeux et suspendu du film, duquel on ressort en émoi : légèrement abasourdi de toutes ces émotions vécues si rapidement, plein de questionnements sur la nature et l’existence de l’amour, et envahi de paysages et sensations asiatiques, la partie à Taïwan étant la plus audacieuse et riche de découvertes.

Sortie le 05/06/2019