TU MÉRITES UN AMOUR, de Hafsia Herzi

Belle surprise que ce premier long-métrage de la comédienne Hafsia Herzi, tourné avec très peu de moyens, mais qui transpire l’authenticité et l’enthousiasme. Lila, trentenaire, interprétée par la réalisatrice elle-même, a beaucoup de mal à oublier Rémi, qui l’a trompée et s’est un peu éloigné d’elle. Avec l’aide de ses proches, et au fil de nouvelles rencontres, elle essaye de redonner de l’élan à sa vie amoureuse, loin de celui qui l’a brisée. Captant avec exactitude les réactions et situations que la jeunesse parisienne éprouve quotidiennement, Hafsia Herzi livre un film sans fards (au figuré comme au propre : faute de moyen, il n’y avait ni maquillage, ni coiffure, ni costumes sur le tournage), sincère, désarmant, et souvent très drôle. En fidèle d’Abdellatif Kechiche, qui l’a révélée dans La graine et le mulet et avec lequel elle a retourné ensuite par deux fois, elle capte les sensualités des corps au plus près, les moments de vie simplement, sans pour autant tomber dans un systématisme lourd et malvenu ; au contraire, elle parvient à garder une légèreté bienfaitrice, pour offrir une œuvre sensible et délicate qui touche à l’universel sans se prendre au sérieux. La troupe de jeunes actrices et acteurs qui l’entoure, tous très justes, contribue à faire de Tu mérites un amour un spectacle très réjouissant.

Le film est présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2019.

Sortie le 11/09/2019