SYSTÈME K, de Renaud Barret

À Kinshasa, en République Démocratique du Congo, de nombreux artistes s’expriment à même la rue, mettant en scène la souffrance de leur pays et les dures réalités de leur existence. Renaud Barret a mis cinq ans à réaliser ce film coup de poing, qui suit au plus près performeurs, peintres, danseurs, musiciens, sculpteurs, tous ceux qui ont la rage de vivre et ont décidé de devenir artistes pour braver la mort, bien présente au quotidien. Pour la plupart dans une situation précaire, ils utilisent de la récup, du feu, des fumées, du sang, et leur imagination pour capter l’attention des badauds, faisant fi des autorités, et crier au monde la situation critique de la RD Congo : jeunes et moins jeunes regardent et participent, car cet art comme exutoire fait autant de bien à celui qui l’offre qu’à celui qui le reçoit. Système K, plongée assourdissante dans un monde inconnu, aux valeurs tout autres, aux interrogations brutes et profondes, pose en plus la question de la place et de l’utilité de l’art. On en ressort un peu abasourdi mais tellement heureux d’avoir pu ne serait-ce qu’effleurer l’urgence de la vie à Kinshasa, et la soif de liberté de ces héros qui érigent l’art en discipline de vie.

Sortie le 15/01/2020