HISTOIRE D’UN REGARD, de Mariana Otero

Le photographe Gilles Caron, tout comme la mère de Mariana Otero, a disparu subitement à 30 ans, dans des circonstances inconnues, lors d’un reportage au Cambodge, laissant deux petites filles désemparées. Touchée par cette coïncidence, la réalisatrice a décidé de se plonger dans la vie de celui qui, bien qu’il ait réalisé des photos connues de tous, reste assez mystérieux. Elle nous convie donc à une balade intime à travers l’œuvre immense laissé par le photographe, espérant ainsi se rapprocher de lui. C’est une véritable enquête qu’elle a menée plusieurs mois durant, simplement à partir des photos du reporter, convoquant des acteurs des événements couverts, des historiens, des proches, afin d’envisager et de restituer le parcours de Gilles Caron, autant physique que mental, lorsqu’il était à Jérusalem lors de la guerre des Six jours, dans les rues de Paris en mai 68, en Afrique pour différents conflits, en Irlande du Nord, et au Cambodge enfin, en avril 1970, où il s’est volatilisé. il s’avère très émouvant de revivre toute une vie de reportages, de sentir la sensibilité du photographe à chaque cliché, merveilleusement retransmise par Mariana Otero, qui s’essaye à la méta-photographie dans ce documentaire délicat et passionnant offrant un bien beau portrait de cette étoile filante de la photographie, au travers de ses cent mille clichés pris en quelques années seulement. Un moment doux et pudique, où le minutieux travail d’archéologue de la réalisatrice fait des miracles.

Sortie le 29/01/2020