UN FILS, de Mehdi M. Barsaoui

Tunisie, août 2011. Farès et Meriem, couple moderne à qui tout semble réussir, partent en week-end en province ; pris dans une embuscade terroriste sur la route, ils voient leur fils de 9 ans, Aziz, s’effondrer sous les balles. Pour son premier long métrage, Mehdi M. Barsaoui propose un film sobre et dense à la fois. La plupart de l’action se déroule dans un même lieu, sans effet de mise en scène, avec seulement quelques protagonistes. Cependant, les deux personnages principaux, brillamment interprétés par Najla Ben Abdallah et Sami Bouajila – qui a reçu plusieurs prix pour ce rôle-, sont, eux, en proie à de nombreuses émotions, en tant que parents, en tant que couple, en tant que femme et homme quelques mois après la révolution tunisienne. La force et la beauté du film tiennent en effet dans sa virtuosité à explorer l’intime, les relations de ces deux êtres humains à un moment charnière de leur histoire, tout en les plaçant dans un contexte national : le fait d’être en Tunisie à cette date importe, de certaines lois du pays dépendent les décisions prises, et les personnages à plusieurs reprises mentionnent ce gouvernement et sa politique. Il en résulte un film poignant, très bien rythmé, et source de multiples réflexions sur la modernité, la filiation et la famille.

Sortie le 11/03/2020; reprise le 22/06/2020