CORNÉLIUS LE MEUNIER HURLANT, de Yann Le Quellec

Après deux moyens-métrages très réussis (Je sens le beat qui monte en moi et Le Quepa sur la Vilni!), Yann Le Quellec nous livre Cornélius le meunier hurlant, librement adapté d’un roman de Arto Paasilinna. Audacieux conte poétique et métaphorique sur la liberté de la différence, le film se révèle protéiforme, tantôt burlesque façon Chaplin dans Continuer de lire « CORNÉLIUS LE MEUNIER HURLANT, de Yann Le Quellec »

L’ANGE BLEU, de Josef von Sternberg

Au-delà d’être le film qui a fait connaître Marlene Dietrich au monde entier, dans ce rôle de l’envoûtante star de cabaret Lola Lola, L’ange bleu reste surtout un bel exemple d’un courant essentiel du cinéma : l’expressionnisme allemand. Les jeux d’ombres et lumières y sont particulièrement soignés, les gros plans intimement révélateurs des Continuer de lire « L’ANGE BLEU, de Josef von Sternberg »