JUMBO, de Zoé Wittock

La jeune et très timide Jeanne habite avec sa mère, l’extravertie Margarette, et vit son quotidien solitaire de manière quasi monacale : repas simples, de préférence à base de petits pois, repos et élaboration de maquettes de jeux de fêtes foraines la journée, travail la nuit à l’entretien du parc d’attractions voisin. Ce fragile équilibre est rompu le jour où la soi-disant insensible jeune femme commence à éprouver d’étranges sentiments pour Continuer de lire « JUMBO, de Zoé Wittock »

L’OMBRE DE STALINE, de Agnieszka Holland

Au début des années 30, un journaliste britannique, Gareth Jones, réussit à se rendre à Moscou puis en Ukraine, où il découvre toute l’horreur de l’Holodomor, la grande famine des paysans complètement orchestré par le régime stalinien, au nom d’une prétendue modernisation du pays. Agnieszka Holland, familière des sujets historiques, s’empare de Continuer de lire « L’OMBRE DE STALINE, de Agnieszka Holland »

UN FILS, de Mehdi M. Barsaoui

Tunisie, août 2011. Farès et Meriem, couple moderne à qui tout semble réussir, partent en week-end en province ; pris dans une embuscade terroriste sur la route, ils voient leur fils de 9 ans, Aziz, s’effondrer sous les balles. Pour son premier long métrage, Mehdi M. Barsaoui propose un film sobre et dense à la fois. La plupart de l’action se déroule dans un même lieu, sans effet de mise en scène, avec seulement quelques Continuer de lire « UN FILS, de Mehdi M. Barsaoui »

TU MOURRAS À 20 ANS, de Amjad Abu Alala

Dès sa naissance, Mouzamil, habitant d’un village du Soudan, reçoit une sombre malédiction du chef religieux tout puissant : il mourra à vingt ans. Après cette annonce, son père quitte le foyer, laissant sa mère s’occuper seule de lui, dans l’angoisse des années qui passent. Puissante parabole sur la vie et la liberté, Tu mourras à 20 ans est le premier long-métrage de son réalisateur, jeune soudanais expatrié, dont l’un des rêves Continuer de lire « TU MOURRAS À 20 ANS, de Amjad Abu Alala »

JÉSUS, de Hiroshi Okuyama

Inspiré de faits qu’il a vécu dans son enfance, Jésus, d’un tout jeune réalisateur de 23 ans, constitue un bien joli film sur la jeunesse et ses idéaux. Yura, pré-adolescent calme, presque taciturne, arrive de Tokyo avec ses parents pour vivre à la campagne auprès de sa grand-mère récemment veuve. Il intègre une nouvelle école, religieuse, et s’initie à l’amitié et à la foi. Tout est doux et frais dans ce long-métrage plutôt court, qui va à Continuer de lire « JÉSUS, de Hiroshi Okuyama »

MADE IN BANGLADESH, de Rubaiyat Hossain

Rubaiyat Hossain, jeune réalisatrice bangladaise, et l’une des seules par ailleurs, s’intéresse beaucoup à la situation des femmes de son pays. Après le magnifique Les lauriers-roses rouges, elle explore, dans Made in Bangladesh, la condition des ouvrières textiles, qui grâce à leurs petites mains et leur immense force de travail, abreuvent la planète entière en T-shirts et autres produits de confection bon marché. Inspiré d’une Continuer de lire « MADE IN BANGLADESH, de Rubaiyat Hossain »

LES MISÉRABLES, de Ladj Ly

Auréolé de son Prix du Jury à Cannes cette année, entre autres, le premier long-métrage de fiction de Ladj Ly, jusqu’ici plus actif dans le genre documentaire, arrive enfin sur nos écrans. Filmant la banlieue, sa banlieue, Montfermeil en l’occurrence, le réalisateur avoue s’être inspiré de nombreux événements qu’il a vraiment observés au fil des années. Voici sûrement pourquoi le film, qui reprend la trame d’un précédent court- Continuer de lire « LES MISÉRABLES, de Ladj Ly »

J’AI PERDU MON CORPS, de Jérémy Clapin

Une fois n’est pas coutume, voici un film d’animation, premier long-métrage de son réalisateur, qui s’attache à montrer un quotidien parisien très réaliste, jusque dans la représentation de la fameuse main voyageuse, renvoyant aux souvenirs et sensations de la prime jeunesse. Donnant d’un côté à voir la vie banale de Naoufel, livreur de pizza, qui tombe amoureux de Gabrielle, et de l’autre les aventures d’une main sectionnée qui Continuer de lire « J’AI PERDU MON CORPS, de Jérémy Clapin »

OLEG, de Juris Kursietis

Oleg est letton, et peine à trouver du travail en tant que garçon boucher dans son pays. Il débarque en Belgique pour travailler dans un abattoir, mais tout ne se déroule pas comme prévu, et il se retrouve sous la coupe d’un mafieux polonais, qui l’utilise et lui fait subir une brutalité quotidienne. Véritable plongée dans la descente aux enfers du jeune homme désarmé, le film explore les rouages des trafics de sans-papiers, de cet Continuer de lire « OLEG, de Juris Kursietis »

AU BOUT DU MONDE, de Kiyoshi Kurosawa

Surtout connu pour ses thrillers et films d’angoisse, le réalisateur livre ici un film d’un genre nouveau, dont il dit lui-même qu’il lui ressemble beaucoup plus que ses autres productions. C’est l’histoire toute simple de Yoko, présentatrice d’une émission de voyages et découvertes, en tournage en Ouzbékistan avec une petite équipe. Dans ce pays inconnu, loin de ses repères et des gens qu’elle aime, elle se perd, explore, déambule Continuer de lire « AU BOUT DU MONDE, de Kiyoshi Kurosawa »