MEURS, MONSTRE, MEURS, de Alejandro Fadel

Un soi-disant monstre, que personne ne voit jamais, sévit dans un village isolé de la Cordillère des Andes, tuant violemment et régulièrement. L’officier Cruz est chargé de l’enquête, mais peine à attraper l’assassin insaisissable. Souvent filmé dans la pénombre de la nuit sous une pluie battante, donnant naissance à l’écran à de magnifiques clairs-obscurs, Meurs, monstre, meurs est un film de genre envoûtant, qui prend place au sein Continuer de lire « MEURS, MONSTRE, MEURS, de Alejandro Fadel »

SICILIAN GHOST STORY, de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza

Inspiré d’une histoire qui s’est déroulée dans les années 90s en Sicile, le film raconte l’aventure de la jeune Luna lorsque le garçon qu’elle aime, Guiseppe, fils d’un mafieux repenti, est enlevé pour faire pression sur son père. La force de Sicilian Ghost Story réside principalement dans le parti-pris des réalisateurs de magnifier la portée positive, Continuer de lire « SICILIAN GHOST STORY, de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza »

LA NUIT A DÉVORÉ LE MONDE, de Dominique Rocher

À son réveil, après une soirée, Sam se retrouve seul dans Paris, aux rues envahies de morts-vivants affamés. En partant de cette situation vue et revue, Dominique Rocher s’engouffre dans un récit rythmé et surprenant, tant il joue avec les codes du genre, et surtout les déjoue brillamment. Il nous livre un film visuellement audacieux, offrant des Continuer de lire « LA NUIT A DÉVORÉ LE MONDE, de Dominique Rocher »

LES GARÇONS SAUVAGES, de Bertrand Mandico

En voilà un vrai film de cinéma ! Cinq mauvais garçons sont envoyés naviguer avec le sévère Capitaine, qui promet qu’à la fin du voyage ils auront retrouvé le droit chemin. Rien ne se passe vraiment comme prévu, et c’est l’occasion pour le réalisateur de nous offrir un spectacle comme on en fait peu, une fable baroque sur le genre, foisonnante de Continuer de lire « LES GARÇONS SAUVAGES, de Bertrand Mandico »

A GHOST STORY, de David Lowery

Que devient-on lorsqu’on meurt? C’est la question à laquelle tente de répondre le réalisateur dans cette fable au charme désuet, nous présentant l’histoire d’un fantôme recouvert d’un drap blanc, comme ceux de notre enfance, condamné à être enfermé dans son ancienne demeure. Pas d’angoisse, de sursaut ou de twist extraordinaire dans Continuer de lire « A GHOST STORY, de David Lowery »