MAYA, de Mia Hansen-Løve

Quel délice de retrouver dans le nouveau film de Mia Hansen-Løve toute la délicatesse et la sensibilité dont elle nourrit chacune de ses œuvres, parvenant par petites touches, ici un a cappella de Schubert, là un coucher de soleil sur une plage indienne, à instaurer une ambiance douce et une indicible émotion, tout en n’évitant pas la gravité de sujets souvent poignants. Gabriel, reporter de guerre fraîchement libéré de quatre mois de Continuer de lire « MAYA, de Mia Hansen-Løve »