LES ÂMES MORTES, de Wang Bing

Avec Les âmes mortes, Wang Bing revient sur un épisode peu connu de l’histoire de la Chine : le camp de rééducation par le travail de Jiabiangou, dans la province du Gansu, dans lequel ont été envoyés dès 1957 et pendant quelques années des citoyens accusés, souvent à tort, d’être « droitiers », crime absolu pendant cette hégémonie du Parti Continuer de lire « LES ÂMES MORTES, de Wang Bing »