OCÉAN, de Océan

Devenir un homme trans est un long voyage, que Océan, anciennement Océanerosemarie, nous convie à vivre avec lui, à travers ce documentaire intime et désarmant, qui débute le jour de sa première injection de testostérone, et le suit sur une année, riche en changements et émotions. Rares sont les films qui montrent avec autant de sincérité et d’humour tous les aspects de la transition : le rapport au corps Continuer de lire « OCÉAN, de Océan »

JE NE SAIS PAS SI C’EST TOUT LE MONDE, de Vincent Delerm

Premier film du chanteur, Je ne sais pas si c’est tout le monde, comme ses chansons, nous emmène vers l’intime, les souvenirs, les instants, les infinis : Vincent Delerm a choisi de poser sa caméra devant des personnages, connus ou non, à qui il parle ou non, et qui nous relatent un moment de leur vie, une émotion, une enfance, quelque chose qui les a marqué ou qui les définit. C’est doux, poétique, drôle parfois, touchant souvent, poignant Continuer de lire « JE NE SAIS PAS SI C’EST TOUT LE MONDE, de Vincent Delerm »

NOUS LE PEUPLE, de Claudine Bories et Patrice Chagnard

Voici un documentaire tourné au premier semestre 2018, mais qui rejoint tout à fait les initiatives de protestation citoyenne apparues à la fin de cette même année. En suivant les actions de l’association Les Lucioles du Doc, qui ont notamment pour but de mettre en place des espaces d’éducation populaire politique, les réalisateurs donnent à voir les revendications de personnes à qui on donne peu la parole au sujet de la France : des Continuer de lire « NOUS LE PEUPLE, de Claudine Bories et Patrice Chagnard »

68, MON PÈRE ET LES CLOUS, de Samuel Bigiaoui

Être ému par des clous, qui l’eût cru? C’est pourtant le tour de force que réussit à accomplir Samuel Bigiaoui, en filmant pendant plusieurs années Bricomonge, la quincaillerie parisienne tenue par son père bientôt retraité, militant maoïste dans ses jeunes années étudiantes, qui a su créer dans son magasin une ambiance accueillante basée sur la confiance et le partage. Comme les habitués de l’endroit que l’on voit à Continuer de lire « 68, MON PÈRE ET LES CLOUS, de Samuel Bigiaoui »

A KIND OF MAGIC, UNE ANNÉE POUR GRANDIR, de Neasa Ní Chianáin et David Rane

Géniale idée qu’ont eue les réalisateurs de filmer l’école de leurs enfants, afin qu’on découvre avec émerveillement qu’il existe des lieux fabuleux pour apprendre et s’instruire. À la Headfort School, au beau milieu de la campagne irlandaise, quelques élèves chanceux, de toutes nationalités, peuvent passer les premières années de leur scolarité en internat dans une impressionnante bâtisse de pierre digne de Poudlard, Continuer de lire « A KIND OF MAGIC, UNE ANNÉE POUR GRANDIR, de Neasa Ní Chianáin et David Rane »

LA LIBERTÉ, de Guillaume Massart

Le centre pénitentiaire de Casabianda, en Haute-Corse, a deux particularités : il constitue la seule prison ouverte de France, et accueille en grande majorité des hommes reconnus coupables d’infractions sexuelles intrafamiliales. Alors qu’on s’attendait à ce que le documentaire de Guillaume Massart décrypte le fonctionnement d’un tel établissement, où les plages de la Méditerranée représentent les frontières avec le monde libre, où les Continuer de lire « LA LIBERTÉ, de Guillaume Massart »

COMME ELLE VIENT, de Swen de Pauw

Une fois accepté le dispositif singulier, un peu déroutant, de la parole libre et filmée d’un coup, comme elle vient, on entre aisément dans ce documentaire passionnant. Le réalisateur a choisi de montrer le psychiatre strasbourgeois Georges Federmann chez lui, une nuit, donnant son avis sur de nombreux sujets qui lui tiennent à cœur, montrant aussi la fabrication même du film, les changements réguliers de bobines 16mm, les Continuer de lire « COMME ELLE VIENT, de Swen de Pauw »