SICILIAN GHOST STORY, de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza

Inspiré d’une histoire qui s’est déroulée dans les années 90s en Sicile, le film raconte l’aventure de la jeune Luna lorsque le garçon qu’elle aime, Guiseppe, fils d’un mafieux repenti, est enlevé pour faire pression sur son père. La force de Sicilian Ghost Story réside principalement dans le parti-pris des réalisateurs de magnifier la portée positive, Continuer de lire « SICILIAN GHOST STORY, de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza »

THE CAKEMAKER, de Ofir Raul Graizer

Lorsqu’Oren meurt prématurément d’un accident de voiture, son amoureux berlinois, Thomas, se rend à Jérusalem et, sans révéler qui il est, se fait engager en tant que pâtissier dans le petit café d’Anat, la veuve de l’homme qu’il aimait. Pour son premier long-métrage, le réalisateur, qui a travaillé dans la gastronomie, filme avec finesse et Continuer de lire « THE CAKEMAKER, de Ofir Raul Graizer »

CORNÉLIUS LE MEUNIER HURLANT, de Yann Le Quellec

Après deux moyens-métrages très réussis (Je sens le beat qui monte en moi et Le Quepa sur la Vilni!), Yann Le Quellec nous livre Cornélius le meunier hurlant, librement adapté d’un roman de Arto Paasilinna. Audacieux conte poétique et métaphorique sur la liberté de la différence, le film se révèle protéiforme, tantôt burlesque façon Chaplin dans Continuer de lire « CORNÉLIUS LE MEUNIER HURLANT, de Yann Le Quellec »

TRANSIT, de Christian Petzold

Dans ses derniers films, Christian Petzold nous avait habitués à des reconstitutions fidèles d’une Allemagne révolue. Il brouille les pistes ici, en nous offrant un récit plus intemporel, adapté d’un roman d’Anna Seghers : des allemands fuyant le régime de leur pays attendent l’autorisation de quitter Marseille pour s’éloigner des autorités fascistes Continuer de lire « TRANSIT, de Christian Petzold »

UNE FEMME HEUREUSE, de Dominic Savage

Tara a trente ans, mariée, deux enfants dont elle s’occupe au quotidien, une belle maison, des amis… Tout pour être heureuse, mais pourtant elle ne l’est pas du tout: elle étouffe de plus en plus dans cette vie qui lui semble étriquée, et dont elle ne pense qu’à s’échapper. Gemma Arterton est Tara. Gemma Arterton est parfaite en Tara. De tous les Continuer de lire « UNE FEMME HEUREUSE, de Dominic Savage »