L’AMOUR DEBOUT, de Michaël Dacheux

Ce premier long-métrage de Michaël Dacheux, jeune cinéaste français, dégage un indicible charme légèrement désuet, qui séduit tranquillement et durablement, semblant convoquer les cinémas de Eustache et Rohmer entre autres, dans la manière de construire le film, la forte présence de musique classique, la scansion des dialogues, les interrogations amoureuses, la façon de représenter à l’écran l’art, le cinéma et Continuer de lire « L’AMOUR DEBOUT, de Michaël Dacheux »

LE LION EST MORT CE SOIR, de Nobuhiro Suwa

On dit souvent de Nobuhiro Suwa qu’il est le plus français des cinéastes japonais. Cela se vérifie dans Le lion est mort ce soir, où il convoque bien des fantômes du cinéma, et pas seulement ceux de son scénario. Dans ce film où Jean, comédien vieillissant, accepte de tourner dans le court-métrage de jeunes réalisateurs en herbe du sud de la France, tout Continuer de lire « LE LION EST MORT CE SOIR, de Nobuhiro Suwa »